Histoire du patronyme GUERDOUX, 

de 1640 à nos jours.

.

guerdoux anthine 1679 legende


   L'ascendance de tous les GUERDOUX mène à Thenelles, dans l’Aisne … mais il n’y a plus de GUERDOUX à Thenelles ! Où sont-ils donc ? Combien sommes-nous ? Êtes-vous parmi ceux que j’ai repérés dans la période actuelle ? Que s’est-il passé entre la souche de Thenelles et vous? Il y a de fortes chances que les réponses à ces questions figurent parmi les 1500 GUERDOUX qui ont été trouvés et analysés. 


Vous pouvez le savoir par un message à  guerdoux.jl@wanadoo.fr


                               

MÉTHODES ET CONVENTIONS

Les dates de naissance déduites d’âges au décès ou au mariage sont notées ©. Compte tenu des approximations dans les actes, surtout de décès, elles sont à prendre avec précautions. Quand on n’a aucun repère concret, on fait une estimation classique en comptant 25 ans par génération. Elles sont alors notées ~ et elles ne sont qu’une indication. Dates © ou dates ~ sont utiles pour distinguer les porteurs du même prénom. Elles sont aussi utiles pour rechercher les naissances et les mariages, en permettant de fixer des fourchettes.

Comme on s’intéresse au patronyme, les filles ne sont pas prises en compte, sauf – on verra des cas plus loin - lorsqu’elles ne se marient pas et ont des fils GUERDOUX, contribuant ainsi à maintenir le patronyme. Les fils non mariés ou n’ayant pas de fils mariés sont également exclus de la suite. Les prénoms pouvant varier d’un acte à un autre, la partie variable est précisée entre parenthèses.

Dans les figures, les chiffres représentent le nombre de générations porteuses du patronyme qui dérivent de chacun d’entre eux. 2000 indique qu’il existe des descendants actuels.

Bien entendu, des individus m’auront échappé, essentiellement dans la période récente. Il est donc certain que des corrections et des ajouts devront être faits. Notons enfin que certains personnages sont nettement mieux connus que d’autres : ils seront donc plus visibles, même si tous sont évidemment d’égale importance. Les figures sont également d’importance inégale ; soit des descendances, soit des documents très divers venus de sources multiples et illustrant tel ou tel détail. Je dispose de la plupart d'entre eux.

OBSERVATION DES DESCENDANCES

Les arbres ont été construits avec le logiciel Heredis. Les figures sont souvent peu  lisibles car trop petites . On peut très facilement les avoir individuellement en format jpg : un clic droit sur la figure, enregistrer sous, nouveau fichier dans Photoshop (par exemple), coller ...et le tour est joué ! Et les données sont publiées dans Généanet sous le pseudo Gertwulf.