Principales sources et remerciements.

- Les Archives Départementales de l’Aisne-notées ADA dans le texte- ont été les plus consultées, bien sûr. Soit grâce à des bénévoles dont l’aide a été fondamentale au début, soit quand elles ont enfin été mises en ligne. Leurs archivistes ont bien voulu répondre à quelques demandes de précisions et je les en remercie vivement.

- les Archives Départementales des Bouches du Rhône, du Finistère, de la Marne et du Var.

-les Archives Municipales de Marseille, Paris, Reims, Brest et Saint-Quentin .

- les Archives de la Préfecture de Police de Paris.

- le Service Historique de l’Armée de Terre.

- les mairies de Thenelles et de Ribemont.

- les associations « Généalogie-Aisne » et « Marne-Archives ».

En plus des personnes citées dans le texte, je remercie aussi : André et Michel BOUYENVAL, mes cousins, Mary-Aline DESFONTAINES, Olivier DUFOUR, Janine GOURIO, Edgard GRECOURT, Laurent LABOURDONNERIE, Gilbert MICHEL, sur-exploité à Marseille, André POLLIART, Caroline SAUVAGE et Jean-Claude SUEUR. Celles que je ne cite pas, me pardonneront, je l’espère : seul leur nombre justifie leur absence ! Citées ou non, ce nombre et leur variété illustre que les recherches généalogiques nécessitent des aides sur le terrain et les lumières de passionnés de bien des disciplines.

Et merci à mon fils Philippe, qui a crée une première version de ce site avec plaisir. Cette nouvelle mouture est moins professionnelle mais elle a un grand avantage : sa simplicité, qui permet à l’auteur d’effectuer des corrections ou des compléments quand ils sont nécessaires